Flash sur... Sylvie Germain

Lors de rencontres avec Sylvie Germain, ce qui étonne, mis à part l'incroyable puissance de son regard, c’est l’étrange ressemblance qui existe entre la romancière et ses personnages qu’elle compare volontiers à "des dormeurs qui, à fleur d’oubli, finissent par être touchés par un songe monté des profondeurs de sa mémoire."