Flash sur... Anne-Marie Garat

Depuis plus de trente ans, quel plaisir de retrouver l’univers d’Anne-Marie Garat, cette Bordelaise née en 1946 dans le quartier ouvrier des Chartrons...

Le style ciselé de son écriture comme son art de conter avec poésie le réel témoignent des talents de cette romancière que de nombreux critiques littéraires présentent aujourd’hui comme la digne héritière de Zola, Balzac ou Dumas. Dans cette œuvre foisonnante, rares sont les récits qui ne sont pas traversés par les fantômes d’un passé enfoui dans la mémoire. Ainsi, dans Chambre noire, les photos jaunies d’une famille bourgeoise de 1885 à 1986 sont autant d’instants de vies que révèle un roman aux phrases d’une grande qualité visuelle. Les mal famées nous emmènent en 1942 dans une maison de province où pour survivre, deux esseulées vont vivre une amitié âpre et tourmentée. Avec Dans la main du diable, Anne-Marie Garat se lance dans une sorte de « Comédie humaine » du XXe siècle. Cette trilogie qui débute à la veille de la Première Guerre mondiale, retrace la destinée d’une riche famille jusqu’en 2010, mêlant intrigues sentimentales et épisodes politiques. Roman de la mémoire amérindienne, Le Grand ouest nous convie à un voyage dans l’Alaska des années 1930 sur la route des chercheurs d’or. En 2020 dans la Nuit atlantique, retour dans le Médoc, pour une aventure intime dans une vieille bicoque dont le passé va transformer la destinée de la propriétaire.

 

 Notre sélection

 OPAC Sélection de notices

 

 La nouveauté

 OPAC Détail de notice