BD Flash sur… Hubert

Après avoir suivi les cours des Beaux-Arts dans les années 90, Hubert Boulard, alias Hubert, se destinait plutôt à l’art conceptuel. Il a suffi d’une rencontre pour qu’il s’embarque dans l’univers du 9ème art !

En le choisissant comme coloriste, Yoann, le dessinateur de Toto l’ornithorynque, lui a permis de se lancer dans l’aventure de la bande dessinée. En tant que scénariste, Hubert signe son premier gros succès en duo avec Kerascoët : « Miss Pas Touche, c’est un peu « Tintin chez les putes » disait-il en parlant du personnage de Blanche qui entre au bordel pour retrouver le meurtrier de sa sœur ». Dès le premier volume de Beauté, les deux auteurs font « la peau aux contes de fée » en orchestrant les aventures de Morue, une jeune fille au physique ingrat qui, suite à un sortilège, devient belle tout en restant laide ! Avec un autre complice : Zanzim, Hubert réalise Ma vie posthume, un diptyque à l’intrigue fantastico-policière aussi drôle que son héroïne au tempérament façon « Tatie Danielle » est tendre ! En février 2020, Hubert nous a quittés à l’âge de 49 ans. Fin janvier, il était venu présenter au festival d’Angoulême Peau d’homme, la dernière bande dessinée concoctée avec le dessinateur Zanzim. De nombreuse fois primée, cette fable sur la liberté sexuelle dans l'Italie de la Renaissance révèle tout le talent de cet auteur sensible et engagé.

 

Notre sélection

 OPAC Sélection de notices

 

La nouveauté

 OPAC Détail de notice