Nice-Station. Valse : Carnaval de Nice
Partition de musique vers 1890

 

Nice stationA la Belle Epoque, la Côte d’Azur était une destination très prisée pendant les mois d’hiver. La Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée proposait des billets spéciaux pour les stations de Cannes, Hyères, Grasse, Menton et Nice.
Cette partition pour piano écrite par Heinrich Tellam (1854-1940) et illustrée par le piémontais Enrico Bogliani se situe dans les années 1890.
L’habile mise en scène montre l’arrivée d’un train à vapeur en gare de Nice. Tandis que ce dernier déverse une multitude de voyageurs, deux jeunes femmes, au premier plan, prennent connaissance du programme des festivités.
La réputation du carnaval de Nice dépassait les frontières, les réjouissances dont la Bataille de fleurs et le Corso, pouvaient durer six jours sans discontinuer. Six jours ou plus comme le suggère le sous-titre… une valse éternelle ?