Livre Paris 2019

Réseaux sociaux

Liens de recherche BCPC / FC

La 39e édition de Livre Paris se tient du 15 au 18 mars Porte de Versailles à Paris.

Cette année, l’Europe sera mise à l’honneur.
Avec presque 4000 auteurs présents et 50 pays représentés, cette nouvelle édition permettra de découvrir la richesse et la diversité littéraire.

Le sultanat d’Oman et Bratislava font également partie des invités, l’occasion de (re)découvrir les auteurs slovaques ci-dessous :

vilikovsky pavel
 
Pavel Vilikovky :

Né en 1941, éditeur et traducteur de littérature américaine, Pavel Vilikovský est probablement l'écrivain slovaque le plus connu aujourd'hui hors de son pays. Son œuvre est marquée par la chute du mur de Berlin, les soubresauts politiques centre-européens de la fin du XXe siècle et le rôle de l'écrivain et de la littérature. Un chien sur la route est son dernier livre paru en France (Éditions Phébus, paru le 7/03/2019).

Balla

Vladimir Balla :

Vladimir Balla vit est né en 1967 dans la petite ville de Nové Zámky, où il est fonctionnaire, comme l’a également été Franz Kafka, à l’agence pour l’emploi locale.

Au nom du père est son ouvrage le plus récent (Éditions Do, 12 mars 2019), texte largement autobiographique pour lequel il a obtenu le prix Anasoft litera 2012, la plus importante récompense littéraire slovaque.


Kovalyk Ursula
Ursula Kovalyk :

Uršuľa Kovalyk, née en 1969 à Kosice (Slovaquie orientale) est une artiste, travailleuse sociale et écrivaine slovaque. Uršuľa Kovalyk fait des études dans un lycée des métiers de la santé et du social avant de s'engager dans les milieux underground slovaques. Ses premiers romans ont pour toile de fond la fin de la Tchécoslovaquie socialiste, tandis que ses ouvrages plus récents se déroulent en Slovaquie post-communiste.

L’écuyère est son dernier ouvrage à découvrir paru aux éditions Intervalle le 15 mars 2019.

monika kompanikova
Monika Kompanikova :

Monika Kompanikova est née en 1976, son roman Le cinquième bateau : rébellion innocente à Bratislava fut un phénomène en Slovaquie puisqu’il a reçu le prix Anasoft en 2011. (Belleville Éditions, paru le 8 mars 2019).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.