♦ Ces titres sont empruntables par les cheminots inscrits à la Bibliothèque de prêt par correspondance ♦

 

Photomontage VOTE

 

 

 

 ♦ Ces titres sont empruntables par les cheminots inscrits à la Bibliothèque de prêt par correspondance ♦

 

Photomontage VOTE

 

 

Agenda : les dates à retenir

8 avril : lancement du prix du livre, appel à candidatures en vue de la constitution du jury
11 juin : publication des 4 ouvrages retenus
20 juin : publication de la liste des membres du jury
5 octobre : réunion du jury à Paris et désignation du lauréat 2019
Du 20 au 26 octobre : semaine culturelle à Saint-Mandrier et remise du prix 2019

Les livres en compétition : en savoir plus

  Dans les pas de Barbara Davalo

Mélanie Sadler, 30 ans, est une globe-trotteuse accomplie : après avoir quitté son Alsace natale, elle a arpenté les rues d'Istanbul et de Lima, vécu à Buenos Aires avant d'écrire son premier roman, Comment les grands de ce monde se promènent en bateau (Flammarion, 2014). Elle enseigne aujourd'hui la civilisation latino-américaine à l'Université Paris III.

A la sortie de l’enfance, issues d’une famille influente de Buenos Aires, Bárbara et sa cousine, curieuses d’explorer leur ville, réussissent à échapper à la surveillance de leur famille. Elles découvrent ainsi la vie dure mais palpitante des habitants des quartiers pauvres et s’attachent à deux jeunes Italiens. Sur fond de lutte de la bourgeoisie nationaliste face à l’anarchisme des émigrés venus d’Europe (nous sommes en 1910), Bárbara désire, goûte à la liberté et s’émancipe. Un roman d’initiation à l’écriture fluide et élégante. 210 p.

 

 

 

 

Le discours

 

Fabrice Caro est né en 1973. Il a écrit et dessiné une trentaine de bandes dessinées, dont le fameux Zaï Zaï Zaï Zaï. Il est l'auteur d'un premier roman paru chez Gallimard en 2006, Figurec. Son deuxième roman, Le discours, a fait l’objet d’un enregistrement sonore : un livre audio attendu pour septembre.

Adrien a la quarantaine dépressive. Sa copine -Sonia- l'a quitté pour "faire une pause" et il vient de lui envoyer un SMS. En plein repas de famille, il tourne et retourne ce texto dans sa tête, c'est alors que son futur beau-frère lui demande de faire un discours pour son mariage... Adrien, le temps d'un dîner, va se rappeler une myriade de souvenirs, mêler tout cela a beaucoup d'inquiétude pour sa relation avec Sonia et, surtout, créer dans sa tête plusieurs versions de discours décalés. Un huis-clos absurde et jouissif. 208 p.

 

 

 

 

Les billes du Pachinko

 

Née d'un père français et d'une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Pour son premier roman, Hiver à Sokcho, elle reçoit le prix Walser, le prix Alpha, le prix Régine Desforges. Pour son deuxième roman, Les billes de Pachinko, elle a reçu le Prix suisse de littérature.

Claire, 30 ans, vit en Suisse. Elle décide de passer l’été chez ses grands-parents à Tokyo. Ces derniers, issus de la diaspora coréenne, vivent en marge de la société japonaise : ils s’occupent d’un établissement de Pachinko (sortes de flippers verticaux s’apparentant aux machines à sous). L’objectif de Claire est d’emmener ses grands-parents en Corée, pays qu’ils n’ont pas revu depuis la guerre. Réussira-t-elle à les convaincre ? Un roman original sur l’exil et les failles de l’identité qui pointent avec acuité l’ambivalence des liens familiaux. 139 p.

 

 

 

 

Quand Dieu boxait en amateur

 

Guy Boley est né en 1952. Après avoir fait mille métiers, il a publié un premier roman, Fils du feu, lauréat de sept prix littéraires (grand prix SGDL du premier roman, prix Georges Brassens, prix Millepages, prix Alain-Fournier, prix Françoise Sagan, prix (du métro) Goncourt, prix Québec-France Marie-Claire Biais).

L'auteur évoque la vie de son père dans un quartier ouvrier de la périphérie de Besançon. Pour rendre hommage à la figure paternelle, qui fut à la fois forgeron, champion de boxe mais aussi acteur tenant le rôle de Jésus sur la scène d’un théâtre paroissial, le narrateur assemble, pièce par pièce, l’existence de ce dernier : son goût de la parole écrite, son entrée dans la vie active à l’âge de 14 ans et sa connivence avec Pierrot, l’ami de toujours devenu abbé. Sans concession, l’écriture de Guy Boley restitue avec émotion l’existence de "son unique Dieu". Un ouvrage à la fois drôle et émouvant sur l’amitié et l’amour filial. 174 p.

 

 

 

 

 

Les membres du jury

  • Brigitte ALBERTINI, TER Auvergne / Rhône-Alpes
  • Isabelle AUGUIN, Siège Voyage
  • Catherine BAUDIN, Réseau / DT
  • Éric BLOGET, Transilien Lignes EPT4
  • Florence BODRELOT-AMORY, Transilien Lignes HBK
  • Christiane CARLES, TER Occitanie
  • Philippe DESROUSSEAUX, TER Hauts-de-France
  • Sylvie ESPITALIER, Transilien Lignes EPT4
  • Aymeric FRANÇOIS, EPIC SNCF
  • Maryse HAYARD, Transilien Lignes EPT4
  • Frédéric KIELBASA, Transilien Lignes D & R
  • Jany LE BEL, TER Bretagne
  • Annick LESSELINGUE, TER PACA
  • Sandrine LOEUILLET, Réseau / DT
  • Annie PERTUIZET, TER Auvergne / Rhône-Alpes
  • Michèle PORTES, TER Nouvelle Aquitaine
  • Sandrine PONROUCH, TER Pays de la Loire
  • Marie-Thérèse REDION, TER Occitanie
  • Martine SAUDRAIS, Transilien Lignes C & NU

Vote en ligne

 

Organisation du vote

Les jurés se réunissent à Paris, le samedi 5 octobre 2019, pour délibérer, et désigner le lauréat.

Au moment du vote, chaque membre du jury est invité à effectuer un classement des ouvrages, donnant un certain nombre de points qui s’établit de la façon suivante :
• 4 points pour le premier choix d’un roman par un juré.
• 3 points pour le deuxième choix
• 2 points pour le troisième choix
• 1 point pour le quatrième choix

Le vote du jury interviendra à 60% dans la désignation finale du lauréat.



Parallèlement au choix du jury, les cheminots sont invités à désigner leur roman préféré, entre le 20 mai et le 4 octobre.

Les modalités du vote sont les mêmes que celles des membres du jury à savoir :

• 4 points pour le premier choix d’un roman.
• 3 points pour le deuxième choix
• 2 points pour le troisième choix
• 1 point pour le quatrième choix

Le vote des cheminots interviendra à hauteur de 40% dans la désignation finale du lauréat.

 

 

Cliquez ici pour voter en ligne