La maison d'Haizabia sur la corniche basque, patrimoine des cheminots

Ce village vacances du CCGPF est situé face à l’Océan, à 3 km des plages de sable fin. Il se compose aujourd'hui de 3 bâtiments à l’architecture typiquement basque. Entièrement réhabilité, ce site exceptionnel a déjà une longue histoire.

 

Guide Hazabia 1

 

Le Guide des chemins de fer du Midi de 1927 mentionne le confort de l’Hostellerie d’Haïçabia (ou Haizabia, « Haiza », en basque, signifie « rochers »), vante sa cuisine et annonce sa prochaine réouverture.
 

 

 

Guide Hazabia 2
Ce bel édifice néo basque est inauguré en août 1925. L’architecte Henry Martinet (1867-1936), actif promoteur d’Hendaye-Plage, est à l’origine de cet ambitieux projet. Il a l'intention d' offrir sur ce site sauvage des prestations équivalentes à celles que les touristes trouvent dans les stations de Biarritz ou Saint-Jean-de-Luz.

 

 

 

 

Carte postale Les batiments de lHostellerie dHazabia vers 1925 1930Dancing et gastronomie font vite la réputation de l’établissement notamment grâce à la qualité des poissons et des crustacés directement sortis des deux viviers d’eau douce et d’eau de mer. La terrasse surplombe l’océan et devient un lieu de rendez-vous incontournable dans les années 1930.

La piscine d’eau de mer, dont la date de construction reste incertaine,permet en outre la pratique de la natation sans l’inconvénient des fonds rocheux.

 

 

 

 Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Sncf rachète le domaine qui comprend :Haizabia vers 1940

  • Une maison principale dite « Etxe-ona » (« La bonne maison ») avec un sous-sol partiel et trois étages, d’une surface d’environ 3700 m2.
  • Une maison dite « Gure-etxea » (« Notre maison ») avec un sous-sol et étage d’une surface de 2180 m2.
  • Un bâtiment « La Ferme » à l’entrée, avec rez-de-chaussée et étage d’environ 970 m2.

L’établissement abrite d’abord les orphelins de la SNCF. Il devient ensuite la Maison d’Enfants d’Haïçabia, un lieu de détente idéal pour petits et grands.

 

 

Haicabia camp marinLe département des services sociaux de la SNCF et,notamment la section Enfance-jeunesse, organise les séjours des enfants (9 à 14 ans) alors que l’Association touristique des cheminots (ATC) propose aux adolescents et jeunes gens (15 à 20 ans) « des loisirs et des randonnées d’un intérêt adapté aux exigences de leur âge ».

Pendant toute la durée de l’été, filles et garçons -en groupe séparé- installent leurs tentes et profitent du camp marin d’Haïçabia et des excursions aux alentours. Ces jeunes « issus de toutes les régions… [mènent] une vie saine dans une ambiance de franche camaraderie. » (La Vie du rail, 3 juillet 1966).

Des évènements festifs ont lieu régulièrement sur le site. Le rallye jeunesse de la Pentecôte 1971 rassemble 175 jeunes. Garçons et filles participent à des joutes sportives, des danses, la soirée se poursuit par une veillée au son de la guitare pour s’achever sur un joli feu d’artifice. (La Vie du rail, 7 novembre 1971).

Les enfants et adolescents profitent des terrains de sports et du bassin de natation d’eau douce qui remplace la piscine d’eau de mer devenue impraticable. La plage d'Hendaye, l'une des plus sûres du Pays basque n'est qu'à une demi-heure de marche.

 

Après le transfert des activités sociales en 1986, le Comité central de la SNCF assure la gestion des divers bâtiments qui sont transformés en une vaste maison de vacances familiales. Haïzabia est aujourd’hui l’un des villages de vacances du CCGPF les plus fréquentés.

 

 

 

 

 

À consulter