Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême 2019

Réseaux sociaux

Liens de recherche BCPC / FC

Prix du meilleur album : le Fauve d'or

Le Fauve d'or - prix du meilleur album décerné par le jury du Festival d'Angoulême, récompensant un album de bande dessinée publié en français l'année précédente – a été remis le 26 janvier 2019 à l’américaine Emil Ferris pour Moi, ce que j’aime, c’est les monstres.


Ce roman graphique de 416 pages, entièrement réalisé au stylo-bille se présente comme le journal intime de Karen Reyes, 10 ans, fascinée par les monstres et persuadée d’en être un.


Nous sommes à Chicago à la fin des années 1960, la vie de Karen est bouleversée par la mort de sa belle voisine Anka Silverberg. Ne croyant pas à un suicide, Karen va mener son enquête jusqu’à fouiller le passé d’Anka dans l’Allemagne nazie.


Il faut ajouter quelques notes biographiques sur Emil Ferris pour apprécier d’autant plus ce livre hors norme puisqu’il est le fruit d’un destin extraordinaire. En effet, piquée par un moustique le jour de son 40e anniversaire, Emil Ferris, mère célibataire et illustratrice, tombe dans le coma. Atteinte d’une méningo-encéphalite, elle se réveillera paralysée. Bien que le neurologue lui ait dit qu’elle ne remarcherait jamais, et après une longue convalescence, Emil Ferris s’inscrit au Chicago Art Institute pour prendre des cours. Elle se scotche alors un stylo à la main pour travailler. Au rythme de 14 à 15 heures de travail par jour, elle produit 800 pages en 6 ans : un deuxième tome est donc en préparation, pour notre plus grand plaisir !

 

 

A découvrir ICI

 Retrouvez cinq noms emblématiques de l'histoire du Festival

 

Parmi les 45 ouvrages qui étaient en lice cette année, voici une sélection à (re)découvrir également :

Ajouter à une liste
Réserver

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.